HISTOIRE DES LIEUX

Les Cognets désignent, à l’origine, une terre où on cultive ds coings, où poussent des cognassiers. Sur cette terre est édifié, il y a fort longtemps, un petit manoir.

La famille des Cognets tire son patronyme de cette terre et de ce manoir. Son fondateur vient s’établir dans ce lieu au retour de la première croisade (1095-1099). D’après la tradition familiale, il est Prince Irlandais. La famille des Cognets figure aux montres et réformations de 1423 à 1535 pour les paroisses de Chateaubriand, Hénan-Bihen, Plurien, Saint-Potan, Pléboulle et Saint-Germain de la Mer. A la réformation de 1668, la famille est déclarée noble d’ancienne extraction pour 7 générations et maintenue de nouveau à l’Intendance en 1702.

Les armoiries des Cognets sont très particulières : « de sable (noir) à la croix d’argent (blanc) recroisettée, potencée et contre potencée, cantonnée de quatre mollettes de même »(les mollettes sont un des symboles de la chevalerie). Ces armoiries prennent leur orginie au temps des croisades. De telles armoiries sont dites « honorables » et figurent parmi les plus anciennes et les plus authentiques de la noblesse bretonne.

Quand au Manoir, délaissé par la branche aînée dès le 13ème siècle, il subit bien des remaniements mais, de tous temps, les fermiers locataires peignent, sur le somme de la porte en arc brisé, une croix, rappel de la croix potencée des fondateurs.